Ton rire = mon rire !

Texte du jour : Exode 22, 20-22 :
Vous ne devez pas maltraiter ou exploiter les étrangers installés chez vous ;
rappelez-vous que vous étiez aussi des étrangers en Égypte.

Il y a des sourires qui en disent long. Des visages qui expriment la joie de vivre, vraie et sincère. Des sourires accueillants et engageants qui invitent au dialogue et à la bonne humeur. Il y en a d’autres crispés et de façade ; des sourires qui prétendent que ça va, alors qu’au fond de soi, ça ne va pas si bien que cela. D’autres qui s’affichent comme pour s’excuser. D’autres encore figés, parce que sur une photo, il faut sourire… « Allez, un p’tit sourire, s’il vous plaît ! »

J’ai eu la chance de rencontrer des étrangers souvent très souriants, malgré la pauvreté que connaît leur pays, ou justement à cause d’elle : leur sourire, c’est leur richesse, à l’image de la femme de cette affiche.

index

À y regarder de plus près, nous voyons qu’elle porte un panier plein sur sa tête, signe d’un avenir possible, parce que l’essentiel est là. Le regard de cette femme se perd dans le ciel. Peut-être remercie-t-elle, par son sourire et sa beauté, le cadeau de la Providence ?

À y regarder de plus près encore, nous découvrons alors que le visage et le sourire de cette sœur sont le fait de très nombreuses autres personnes qui composent cette image. C’est bien le nombre qui donne une force communicative à ce visage. Ainsi, à plusieurs et à beaucoup, il est possible de faire reculer l’impossible d’un seul : comment une seule personne, toute motivée et souriante soit-elle, pourrait-elle donner vie à cette si belle femme ?

Ce sourire ne vient pas de la femme elle-même. Il est le résultat de tous ceux qui le composent. Et si c’était le sourire de Dieu qui se réjouit de le faire naître, avec nous tous ensemble, dans notre monde, ici et maintenant déjà  ? Je veux croire que cette sœur dit « Merci, Seigneur, pour le sourire que tu me donnes par tous ceux qui sont là avec moi ! » (voir la vidéo ici)

Cette Sœur-Sourire, par son visage rayonnant, annonce un changement possible, au milieu d’un monde qui ne croit plus vraiment, qui a perdu l’habitude de sourire. N’attendons pas trop des autres d’abord, mais soyons chacune et chacun d’entre nous, l’une et l’un de tous ceux qui composent cette image. Parce que, nous le savons bien, n’est-ce pas : le rire est communicatif. Ton rire devient mon rire et mon rire devient ton rire. Et une journée sans rire est une journée perdue ! On le sait aussi.

J’ai déjà remarqué que ce sont souvent nos frères et nos sœurs venus d’autres pays, d’autres cultures, qui me réapprennent à sourire et à rire. En les accueillant, nous accueillons aussi et surtout un sourire plus grand que nous, parce qu’il est partagé. On ne sourit pas tout seul. On n’est pas Église tout seul. Alors, sourions, nous sommes envoyés !

De plus amples informations sur :voir-et-agir.ch.

Publicités

Publié par

meditheo

Diacre dans l'Église réformée évangélique du Canton de Neuchâtel (EREN), auprès des aînés et des personnes fragilisées, Jean-Marc aime bien écrire et partager ses convictions, ses valeurs, ses questionnements, son humeur (bonne ou mauvaise d'ailleurs).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s