Deux prières. Dieu voit. Dieu sait

Écho d’une lectio divina, lecture priante avec le texte de Luc 18, 9-14
Un pharisien et un collecteur d’impôts montent au Temple pour y prier. Chacun s’adresse à Dieu avec ses mots, avec son cœur. Et moi, dans tout cela ? Et moi avec eux ?

Ils sont là, sous le regard de Dieu.
L’un, devant, cœur enflé, yeux levés.
L’autre, derrière, cœur meurtri, yeux baissés.
Deux prières qui s’élèvent.

Être juste ?
Ils ne savent pas.
Dieu, lui,
regardant au plus profond d’eux-mêmes,
sait.

Quelle place ont-ils ?
Veulent-ils ?
Ils croient savoir.
Dieu sait.

Et moi ?
Je crois savoir.
J’aimerais savoir.
Je ne sais pas.
Dieu sait.

Publicités

Publié par

meditheo

Diacre dans l'Église réformée évangélique du Canton de Neuchâtel (EREN), auprès des aînés et des personnes fragilisées, Jean-Marc aime bien écrire et partager ses convictions, ses valeurs, ses questionnements, son humeur (bonne ou mauvaise d'ailleurs).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s