Tenir un blog ne sert à rien.

RÉFLEXION. Être présent d’une manière ou d’une autre sur internet et les réseaux sociaux, cela a-t-il du sens ? Parce que ce que je partage n’est pas plus grand qu’une minuscule goutte d’eau dans l’océan du net. Est-ce que j’apparaîtrai dans les résultats d’un grand moteur de recherche ? Est-ce que je cherche une gloire quelconque ?

Article peut-être inutile. Peut-être pas.


20170804_200605

Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera annoncée dans le monde entier
pour que le témoignage en soit présenté à tous les peuples.
Et alors viendra la fin. – Mt 24,14

Est-ce parce que le temps de l’Avent nous invite à la vigilance et à rester (ou à redevenir) en éveil que le web protestant romand a connu ces dernières semaines quelques soubresauts ?

Personnellement, ce temps de l’Avent me parle aussi de l’annonce d’une Bonne Nouvelle qui a à être annoncée dans le monde entier. Mais qu’entend-on par « le monde entier » ? Certaines traductions montrent tout l’éventail des nuances : les peuples (français courant) ; les nations (Colombe et Segond) ; ceux qui ne connaissent pas Dieu (Parole de Vie) ; païens (TOB 2010).
Et aujourd’hui, sans doute encore plus qu’hier, le monde ne s’arrête pas à ses limites terrestres. Daniel Bourguet nous rappelle aussi dans l’un de ses livres qu’une terre à « conquérir » existe en nous-mêmes, au plus intime, et que celle-ci constitue aussi les confins du monde.
Et ce n’est pas fini : il y a un autre monde, que dis-je un univers, à parcourir : le web. Ce « monde » ne rassemble-t-il pas les peuples au-delà des ethnies ? Les nations au-delà des frontières ? Les chercheurs de Dieu ? Les « sans-Dieu » quoique…

Mais devant l’ampleur de la tâche, ou l’immensité du territoire, on peut s’interroger, à juste titre sur la pertinence d’y être présent en tant que chrétien : cela prend du temps, réduit les opportunités de vraies rencontres en chair et en chaire… Mais il y a aussi des raisons (au moins 5) d’y être.

Et bien, j’ai décidé d’y être et d’être de ceux qui tiennent un blog pour quelques bonnes raisons. Oui, je sais, d’autres se sont déjà prêtés à l’exercice, mais je le fais pour moi d’abord (me convaincre ? ) et pour vous, lecteurs (vous convaincre ?) :

1. J’ai des choses à dire

Au nom de ma foi, de mes convictions, au gré de mes humeurs. Et ces choses pourraient rejoindre d’autres qui les partagent, les discutent, les commentent.. Allez savoir.

2. J’aime écrire

Je pourrais le faire dans des cahiers que j’entasserais ou cacherais au fond d’un tiroir. Bien sûr ! Mais je veux croire que ce que je dis peut intéresser quelqu’un quelque part à un moment donné (Merci à Stéphane Briot de me rappeler la confiance en soi). Allez savoir.

3. J’ai envie de participer

Être de ceux qui sont « vigilants » et qui sont convaincus qu’il n’y a pas d’effort qui n’en vaille pas la peine. Allez savoir.

4. J’aimerais laisser une trace

C’est sans doute prétentieux, mais je me dis qu’un jour peut-être mes réflexions pourraient servir à des archéologues du web qui retrouveraient des vestiges d’Églises réformées en Suisse. Allez savoir.

5. Il y a sans doute d’autres raisons.

Laissez-moi un peu de temps pour y réfléchir. Je compléterai.

Publicités

Publié par

meditheo

Diacre dans l'Église réformée évangélique du Canton de Neuchâtel (EREN), auprès des aînés et des personnes fragilisées, Jean-Marc aime bien écrire et partager ses convictions, ses valeurs, ses questionnements, son humeur (bonne ou mauvaise d'ailleurs).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s