On a de la chance de connaître Daniel Musy

Daniel Musy est une figure bien connue de La Chaux-de-Fonds. Il y a été enseignant à l’École supérieure de commerce (c’est là que je l’ai croisé pour la première fois) puis au Lycée Blaise-Cendrars. Il a aussi été actif dans la politique locale. Aujourd’hui retraité, il ne chôme pas et loin de là !

Photo du profil Facebook de Daniel Musy

Éditeur au grand cœur

En 2019, il se lance dans l’édition, souhaitant donner la possibilité à des auteur·es de l’Arc jurassien au sens large de voir leurs textes publiés sans les contraintes ni la censure des maisons officielles. C’est ainsi que sont nées les Éditions SUR LE HAUT. Daniel Musy, PascalF Kaufmann et moi-même avons été les premiers à publier nos livres et à les faire imprimer à l’imprimerie Monney Services, également à La Chaux-de-Fonds. Daniel privilégie, avec raison, les circuits courts et la proximité.

En-tête de la page d’accueil des Éditions sur le Haut

Après deux présences à la Foire du livre du Locle, les Éditions SUR LE HAUT ont organisé le premier SUR LE HAUT (F)ESTIVAL dans les alentours de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds. Le succès était au rendez-vous : 8 auteur·es, 10 livres et un nombreux public tout au long des trois jours, du 19 au 21 août, et lors des présentations et vernissages de chacun des livres.

Quelques images du SUR LE HAUT (F)ESTIVAL extraites du profil Facebook de Daniel Musy

Homme engagé

Éditeur autodidacte, Daniel sait se montrer bienveillant avec chacun·e, prodiguant suggestions et conseils, mais toujours respectueux des choix de l’auteur. Il se montre enthousiaste avec les personnes qui s’approchent de lui, aimable et jouant de son carnet d’adresses pour solliciter journalistes ou élu·es politiques. Et au milieu de tout cela, il reste d’une modestie exemplaire. Le côtoyant depuis les débuts des Éditions SUR LE HAUT, j’ai découvert un homme passionné par la politique locale, il s’exprime d’ailleurs sur un de ses blogs à ce sujet, un homme multifacettes, ne comptant ni ses heures ni ses efforts pour mener à bien un projet et défendre ses idées, persuasif et un brin mordant, parfois.

Il y a quelque chose d’évangélique

Peut-être, m’en voudra-t-il un peu de recourir à ce qualificatif, mais je m’y risque, car c’est celui qui me parle le plus, en pensant à Daniel. Il se dit athée. Je respecte, mais à ses côtés, j’ai découvert une attitude qui tient de l’accompagnement disons… pastoral (encore un risque que je prends avec le choix des mots) : Daniel a cette capacité à faire émerger le bon, voire le meilleur de chacun·e des auteur·es, que ce soit un journaliste aguerri ou une jeune poétesse en devenir, l’éditeur se donne tout autant et met en avant les talents de l’un comme de l’autre, relevant les qualités de l’œuvre et de son auteur. C’est cela qui est beau. Il traite chacun·e avec bienveillance, s’engage pour des causes, je pense en particulier à son précieux concours dans la publication du témoignage posthume d’un homme interné pendant près de 30 ans dans des institutions psychiatriques.

Tout comme le pasteur Marc Pernot, dont j’ai déjà parlé sur ce même blog, Daniel Musy est un homme qui nous relie, qui nous met en relation et met en avant les qualités personnelles qui font que chacun·e a sa place dans cette belle et joyeuse équipe d’auteur·es.

Publié par

Jean-Marc Leresche

Diacre réformé et connecté, Jean-Marc partage son temps entre Neuchâtel et La Neuveville. Il partage ses réflexions et son humeur. Il s'exprime en son nom propre.

Une réflexion sur “On a de la chance de connaître Daniel Musy”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s