Le sens de ma vie

DIACONAT. Il en va du diaconat en général comme de la question du sens de la vie. Une question au(x) réponse(s) impossible(s). Alors, j’essaie de trouver le sens que je donne à mon diaconat aujourd’hui et là où je suis.


Le sens de la vie pour moi

« La vie a-t-elle du sens ou un sens ? » Posée ainsi la question n’a pas de réponse pertinente. Qu’on soit philosophe, théologien, diacre ou humain. Tout simplement, parce que la vie n’est pas une donnée objective pour tout le monde. Chacun.e a une vie à laquelle il/elle donne ou trouve du sens. Encore faut-il s’entendre sur la signification du mot « sens » : cause (pourquoi ?), direction (pour quoi ?), et si on le comprenait au pluriel, les sens ? Heureusement, si on ne la trouve pas, l’image de cet article nous donne la réponse que nous cherchons tous. Mais revenons à ces questions qui nous travaillent. J’en sélectionne 3 (c’est bien 3) :

  1. Qu’est-ce qui fait que je me lève le matin ?
  2. Qu’est-ce qui m’enthousiasme ? Qu’est-ce qui me met en colère ?
  3. Qu’est-ce que j’ai (vraiment) envie de faire pour changer le monde, ou au moins là où je suis ?

Continuer la lecture de Le sens de ma vie

Publicités

Les fêtes de Noël sont passées. Je peux penser à mon Noël

DIACONAT. Il y a de ces périodes dans l’année où je suis sur tous les fronts en même temps. Les semaines qui précèdent Noël sont de ces moments intenses. Il s’agit d’être là, de donner de sa personne et de sa voix, de répondre aux sollicitations, au risque, sans doute, de se perdre soi-même. Mais, heureusement, ça ne dure qu’un temps.


20170720_160704

Comme bon nombre de mes collègues aumôniers certainement, j’arrive au terme du marathon des fêtes de Noël dans les institutions. Pour moi, cela a été dans des EMS pour personnes âgées. J’ai donné de ma personne, presque perdu ma voix, tout au long des cultes et célébrations œcuméniques (où on fait comme si on était déjà à Noël, mais pas encore. J’aime à rappeler que le temps de l’Avent, de l’attente, est important). On a célébré ensemble (voir cet article) pour affirmer que, malgré nos différences et les écueils qui nous séparent (si, si !), on annonce la même chose. On a chanté les classiques, accompagnés parfois de musiciens talentueux. Il y a eu les visites aux résidents, pour qui ce n’est pas toujours un temps de fête joyeux (il faut le dire !) Je pense encore aux repas et autres fêtes où il faut souvent adresser un message aux familles, aux proches, au personnel, à la direction (donc, trouver un thème et un langage politiquement correct). Je crois avoir comblé les attentes : on a remercié, M. le pasteur ou M. l’abbé, enfin c’est le même (!) On m’a donné un petit présent à déguster. J’ai remercié à mon tour. J’ai sans doute déçu certains, parce que je n’ai pas pu être là. Mais maintenant, je peux, enfin, penser à mon Noël à moi, rien qu’à moi ! Égoïstement… Enfin…
Continuer la lecture de Les fêtes de Noël sont passées. Je peux penser à mon Noël

Je m’voyais déjà…

20180630_195955DIACONAT. Mon vécu et mes expériences m’ont (dé)montré combien l’image de mon identité diaconale (du moins celle que je me projetais) est à géométrie variable. Mais là n’est pas l’essentiel. Il y a l’appel.


Je m’voyais déjà nourrissant (symboliquement) tous ceux vers qui l’Église (ou la paroisse) m’enverrait. Tous ceux qui n’attendaient que ma venue, parce que je suis diacre.

Et je l’ai fait avec joie (et ça continue). Les ai-je nourris, tous ces gens ? Je le crois. Mais plus sûrement, ce sont eux qui m’ont nourri. En particulier ceux et celles qui affirmaient haut et fort qu’ils n’étaient pas pratiquants.

Continuer la lecture de Je m’voyais déjà…

Mon instantané de diacre

20181214_154414

DIACONAT. À partir de mon vécu, ma réflexion personnelle autour de l’identité diaconale. Un partage pour tenter de faire avancer la cause dans nos institutions d’abord (illusoire sans doute) et surtout en-dehors (envisageable peut-être).


Partage d’un instantané vécu et maintes fois répété :

– Excusez-moi, c’est quoi votre métier ?
– Diacre.

Un ange, même plusieurs, passent.

– C’est quoi ?

L’ange, accompagné de ses acolytes, repasse dans l’autre sens.

Je tente d’expliquer :

– Je suis aumônier. Je travaille dans l’Église et dans les homes pour personnes âgées. Je célèbre des cultes, je fais des visites aux résidents.
– Ah… Comme un pasteur…
– Oui, mais non, en fait !

Continuer la lecture de Mon instantané de diacre